Recherche sur JulesFashion.com

7 mars 2011

- Fashion Week morose ce week-end avec deux grands absents : Galliano & Decarnin chez Balmain...

Décidément cette Fashion Week parisienne n'en finit pas avec ses rebondissements : dernier en date, l'absence remarquée du directeur artistique de la maison Balmain Christophe Decarnin qui n'est pas venu saluer le public à la fin du défilé (il semblerait selon des sources proches que le couturier soit hospitalisé en hôpital psychiatrique pour dépression depuis plusieurs semaines) ; il s'agit donc de la nouvelle styliste Mélanie Ward qui remplace Emmanuelle Alt au sein de la maison qui aurait travaillé sur cette nouvelle collection. 
Autre évènement pas très joyeux non plus, est l'absence pour les raisons que l'on connait de John Galliano à son propre défilé, réduit d'ailleurs à une simple présentation par le directeur général de Dior, Sidney Toledano, qui a déclaré : «Il s'agit d'une activité avec des licences et demain nous présenterons la collection dans des showrooms comme d'habitude. Je suis ici pour prouver que les affaires continuent et pour soutenir les équipes» (rappelons qu'il détient plus de 90% des parts de la société John Galliano, elle-même gérée par LVMH).
Réaction étonnante mais qui prouve que le business est le plus important et qui accrédite la thèse que Dior voulait se séparer de John depuis un bout de temps déjà : après le dernier défilé de vendredi au musée Rodin, le nom du couturier qui n'a même pas été cité dans le discours du PDG, a également disparu du site internet de la marque (qui a décidé de licencier son directeur artistique sans prendre le soin d'attendre les résultats de l'enquête). 
John Galliano qui est actuellement en cure de désintoxication pour soigner ce qui semblerait être une dépression depuis la mort de son compagnon et bras droit Steven Robinson il y a 4 ans, n'a pas bénéficié de la présomption d'innocence et a été jugé sur la base d'une vidéo prise à son issue le soir, dans un bar. Comme il n'est pas utile de tirer sur une ambulance (la presse s'en charge déjà très bien), je préfère attendre que le couturier qui à fait les beaux jours de Dior en multipliant son chiffre d'affaire par six rappelons-le, se soigne et puisse mettre toute cette affaire derrière lui qu'il soit condamné ou non par le tribunal. Il a également reçu le soutient de nombreuses personnalités comme Jean Paul Gaultier qui affirme qu'il n'est pas raciste mais bel et bien malade.
Le défilé quant à lui s'est ouvert avec Karlie Kloss, toujours fidèle au créateur et a reçu un très bon accueil de la part du public et des acheteurs présents.




8 commentaires:

  1. Tres bién ecrit Jules. La collection est magnifique. Quek galere. Je crois aussi q'il est malade. Alcool,coke & depression fait pas de KDo.....

    RépondreSupprimer
  2. merci Billy ; oui c'est une belle collection espérons que ce ne soit pas la dernière

    RépondreSupprimer
  3. Très bel article jadore ton blog ; galliano reste un créatif qui dépassera ses epreuves difficiles et je pense que rien n'est fini pour lui.

    RépondreSupprimer
  4. Beau post et plutôt bien écrit. Après je ne me fais pas trop de soucis pour Galliano, il reviendra c'est certain.

    RépondreSupprimer
  5. AU passage si quelqu'un peut me dire quelle musique passait pendant le défilé Dior....

    RépondreSupprimer
  6. C'est bon j'ai trouvé
    http://www.youtube.com/watch?v=tpkMTUIW-I4

    RépondreSupprimer
  7. you're welcome Billy ;)

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails