Recherche sur JulesFashion.com

15 juil. 2011

- Hommage à Gia Marie Carangi : une top partie trop vite

Gia était l'une des premières mannequins à qui l'on a attribué l'appellation de top modèle : ses débuts dans la mode à New York à l'âge de 17 ans sont fulgurants et elle commence une carrière internationale malheureusement bien trop courte : après être devenue l'égérie de Versace, Christian Dior, Yves Saint Laurent ou Armani et après avoir posé pour des dizaines de couvertures de magazine (Vogue US 1979; Vogue Paris 1980 ; Vogue Italie 1981 ainsi que de nombreux numéros de Cosmopolitan entre 1979 et 1982) ses dépendances à la cocaïne et surtout à l'héroïne auront finalement raison de sa carrière en 1982. Les marques sur ses bras devenant trop voyantes malgré le maquillage et ses nombreux débordements durant les shooting ont contraint le milieu de la mode à lui tourner le dos. Lesbienne assumée, elle vivra une romance avec Linda, une assistante maquilleuse dont elle tomba amoureuse. Mais leur relation ne dure pas. Après plusieurs tentatives de désintox, elle replonge dans la drogue et est diagnostiquée atteinte du VIH en 1983. Elle succombera douloureusement à la maladie trois ans plus tard à l'âge de 26 ans dans la plus grande discrétion à Philadelphie.
Son histoire tumultueuse fut adaptée à la télévision par Angelina Jolie qui remporta un Golden Globe mérité pour sa prestation. Aussi pour ne pas l'oublier, et afin de se souvenir de la femme qu'elle était, voici quelques clichés de Gia qui reste pour moi l'une des plus belles mannequins à ce jour.


1 commentaire:

  1. Une fille magnifique!!! Le telefilm avec Angelina Jolie est à voir!!! Très touchant!

    Audrwey
    http://www.jeans-et-stilettos.com

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails