Recherche sur JulesFashion.com

5 juin 2013

- John Galliano donne sa 1ère interview dans Vanity Fair depuis son licenciement

Voici un article paru dans le Vanity Fair édition de Juin 2013 et intitulé "Galliano in the wilderness" ; c'est la photographe Annie Leibovitz qui signe le cliché du couturier assis sur un rocher au milieu d'un rapide. Dans cette 1ère interview depuis son licenciement de la maison Dior, il revient sur ce qui s'est passé le soir où tout a dérapé pour lui à Paris et parle de sa rédemption :
"J'ai été esclave de mon succès et j'allais finir dans un asile psychiatrique ou six pieds sous terre. Quand tout le monde est venu me dire que j'avais fait ces choses terribles, je tournais en rond chez moi sans vraiment savoir ce qu'il s'était produit. Mon assistant m'a parlé de la vidéo sur internet. Quand j'ai vu ça, j'ai vomi. Mon sentiment était comme si je m'étais fait écraser par un bus ou un camion et que devant moi le sang avait été vidé de mes jambes. J'étais paralysé par la peur. C'est la pire chose que je n'ai jamais prononcée dans ma vie, mais je ne le pensais pas. J'ai essayé de comprendre mais j'étais tellement en colère et énervé contre moi-même que j'ai seulement dit la chose la plus méchante possible. 
J'ai souvent eu des voix dans ma tête me posant beaucoup de questions, mais je ne pouvais admettre que j'étais un alcoolique. Je pensais que je pouvais le contrôler. Quand j'étais en backstage, il y avait une file d'attente de cinq personnes pour m'aider. Une personne tenait une cigarette pour moi et une autre le briquet... J'ai vécu dans une bulle. 
Malgré tout et même si cela peut sembler bizarre, je suis très reconnaissant de ce qui s'est produit ; j'ai beaucoup appris sur moi et redécouvert ce petit garçon qui dormait à l'intérieur et qui aimait créer. Aujourd'hui, je suis vivant."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails