Recherche sur JulesFashion.com

9 juil. 2013

- Le torchon brûle entre Jean Paul Gaultier & l'influent critique de mode Tim Blanks

L'éditor-at-Large de Style.com, Tim Blanks, l'un des journalistes de mode les plus influents du monde, s'est attiré les foudres de Jean Paul Gaultier la semaine dernière suite à une critique de son dernier défilé Couture Automne-hiver 2013/14. En cause notamment : l'apparition finale de Nabilla qu'il trouve inappropriée pour un tel spectacle. Voici l'échange : 
"Panthère noire, le dernier look avant la mariée, a été présenté par Nabilla Benattia, un appât pour tabloïd en France et connue pour ses pitreries dans une émission de télé-réalité. Le mot bustier aurait été inventé juste pour elle...  Étant donné que les vedettes des défilés de Gaultier dans ses jours de gloire étaient Madonna ou Björk, Benattia semble plutôt bas de gamme avec des courbes exagérées, presque caricaturales, pas élégantes. Il y avait également un "millefeuille de mousseline" qui ressemble à du Yves Saint Laurent notamment par sa couleur, comme un rappel que JPG était autrefois considéré comme le seul véritable héritier du trône de la mode française. Mais c'était il y a longtemps, et c'est triste à dire, ce temps est bel et bien passé."
Le créateur français n'a donc pas tardé pour répondre à son détracteur : "Cher Tim, il fut un temps où vous avez aimé mes défilés mais ce temps semble bel et bien passé ; je respecte cela. Mais le Tim que je connaissais avant n'aurait jamais fait des attaques qui sont plus personnelles que professionnelles. J'ai toujours eu des filles de différentes couches sociales dans mes défilés, alors traiter quelqu'un de "bas de gamme" est assez cheap. À l'avenir, plutôt que de vous ennuyer à mes shows, vous pouvez utiliser ce temps pour faire autre chose comme par exemple réviser votre histoire de la mode : vous apprendriez donc que le "millefeuille de mousseline" n'est pas inspiré de Saint Laurent, mais par une robe Nina Ricci de 1967 en hommage à Gérard Pipart qui est récemment décédé. Et si vous êtes nostalgique de l'époque où j'étais considéré comme le seul véritable héritier du trône de la mode française, s'il vous plaît achetez-vous un billet pour mon exposition actuellement à Stockholm et bientôt à Brooklyn et Londres. Bonne visite." 
Un message qui a le mérite d'être clair !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails