Recherche sur JulesFashion.com

Chargement...

17 juil. 2014

- Kenzo s'associe une nouvelle fois à Toilet Paper magazine pour sa campagne Fall 2014

Après sa campagne printemps/été 2014, la maison Kenzo, avec à sa tête le duo Humberto Leon et Carol Lim du label new-yorkais Opening Ceremony, a fait de nouveau appel au magazine arty Toilet Paper de Maurizio Cattelan pour sa prochaine campagne publicitaire automne/hiver 2014/2015. 
Comme pour les deux précédentes, l'équipe du magazine nous offre des clichés à la fois décalés et ultracolorés. Cette fois, c'est l'univers de la maison qui est représenté avec une jambe qui tente de passer par une chatière sur un tapis violet ou les deux modèles Robbie McKinnon et Guinevere Van Seenus qui sortent à travers des miroirs dans une pièce rouge et un bras qui taggue en rose les murs d'un salon en taille réduite... Une courte vidéo a également été réalisée et est à découvrir plus bas.



19 juin 2014

- La nouvelle campagne Givenchy avec Isabelle Huppert, Kendall Jenner & Peter Brant

La nouvelle campagne de la maison Givenchy pour l'Automne/Hiver 2014-15 vient d'être mise en ligne. 
Riccardo Tisci a donc définitivement choisi les membres de son "gang" pour représenter sa nouvelle collection pour la saison prochaine sous la direction du duo de photographes Mert & Marcus. On retrouve, comme on pouvait s'y attendre, la petite soeur de Kim Kardashian, Kendall Jenner, qui a déjà défilé pour Chanel et Marc Jacobs ainsi que la top italienne Mariacarla Boscono. Julia Nobis et Veroniek Gielkens font également partie du projet avec la talentueuse actrice Isabelle Huppert qui pose en noir & blanc : un choix audacieux. Un autre visage familier apparait sur ces clichés officiels : il s'agit du jeune Peter Brant, fils de Stephanie Seymour. Rappelez-vous en 2010, L'ancienne top-modèle déclenche une polémique en étant aperçue par des paparazzis flirtant et embrassant avec son fils alors agé de 17 ans sur une plage de Saint-Barth. Pour tenter d'éteindre l'incendie, il annonça son homosexualité avant de plus ou moins se rétracter deux ans plus tard. 
Finalement, ce que l'on retiendra surtout de cette campagne est la nature éclectique du casting dont l'intégralité des photos devrait être bientôt disponible.

Peter Brant avec sa mère Stéphanie Seymour en 2010

11 juin 2014

- John Galliano, son interview confession : "Le nouveau Galliano sera plus grand et plus fort"

John Galliano est cette fois bien décidé à faire son grand retour et il était temps ! Le grand couturier a accordé un entretien au neuropsychiatre Boris Cyrulnik, publié le jeudi 5 juin 2014 dans le magazine "Le Point" - Extraits : 
"Ce qui s’est produit dans ce bar il y a 3 ans était un mécanisme de défense. Je répétais un schéma que j’avais tant connu adolescent, et j’étais sous un mélange explosif de médicaments et d’alcool. Je ne veux pas me trouver d’excuses mais juste expliquer ce que l’addiction peut faire à une personne. Je n’étais plus moi. J’étais provoqué et j’ai dit la chose la plus horrible, la plus insupportable, la plus terrible qui soit."
 
 
Après avoir passé deux mois en cure de désintoxication à la clinique Meadows, en Arizona, John Galliano explique : "J'ai été bien aidé ; tous les employés, même les jardiniers, sont d'anciens toxicomanes. Puis j'ai suivi une cure en Suisse, avant de me reposer en Auvergne avec les vaches, le silence, la solitude. De retour à Paris, je me suis rendu aux Alcooliques anonymes trois fois par semaine avec Marie de Noailles, spécialiste de l'addiction. Mon compagnon Alexis Roche m'a beaucoup aidé. Il a tout fait pour moi. Son dévouement m’a coupé du monde, je ne sais pas héler un taxi, envoyer un mail. Je vivais dans une bulle. Une bulle que je croyais sûre et qui m’empêchait de grandir. En quittant la clinique, je ne savais pas encore très bien où était le monde réel. Maintenant j'entame un périlleux chemin: obtenir le pardon de mes fautes."
 

Il poursuit sur son enfance et se confie sur son homosexualité : «J’ai toujours su que j’étais gay et je me disais que c’était mal. Je souffrais quand je voyais un homme que je trouvais beau ou séduisant. J’avais peur du regard de mon père, cet hétérosexuel italien. Je comprends mieux mon enfance aujourd'hui. Je découvre que j'ai été maltraité par mon père, puis harcelé à l'école parce que j'étais homosexuel. Je n'avais aucun moyen de fuir ces réalités. Je me suis inventé un pays de fantaisie, c'était ma défense. Grâce à mon travail thérapeutique, que je poursuis depuis que j'ai quitté la clinique où je me suis sevré, je dresse l'inventaire de mes émotions. La colère, la peur, la rage. J'en voulais à tout le monde, sauf à moi-même", observe le designer qui affirme avoir remonté la pente. "J'apprends à changer de perspective, à assumer mes responsabilités. Je cesse d'être une victime. J'ai rédigé une liste de personnes à qui j'explique ce qui s'est passé et présente mes excuses. Ce que j'ai fait ne s'effacera pas, mais je le regrette."   


Il termine son entretien sur une note positive et évoque enfin ses futurs projets : "J'adore travailler, c'est ma méditation. Je peux dessiner jusqu'à quatre heures du matin toutes les nuits et ne ressentir aucune fatigue. Le processus créatif me conduit. Demain, je pourrai faire du théâtre, du cinéma ou de la Haute Couture. Dessiner des vêtements. Je n'ai pas encore fait ma meilleure collection. Le nouveau Galliano sera plus grand et plus fort." Et on est très heureux de l'apprendre.

28 mai 2014

- Natasha Poly de retour chez Vogue Paris édition Été 2014 par Inez & Vinoodh

Presque 4 ans que la beauté russe Natasha Poly n'a pas posé pour la couverture de Vogue Paris... cela coïncide d'ailleurs avec le départ de Carine Roitfeld dont elle était l'une des égéries. Emmanuelle Alt a depuis essuyé de nombreuses critiques concernant le choix de ses couvertures ces dernières années. Mais pour ce nouveau numéro de juin/juillet 2014 où la top pose dans une piscine de Saint-Barth sous l'objectif d'Inez Van Lamsweerde et Vinoodh Matadin, la rédactrice en chef du Vogue Paris peut retrouver le sourire car les commentaires sont globalement très positifs. Voici un  petit condensé des réactions : 


- "Enfin, c'est Vogue Paris! Je pourrais pleurer... je ne suis pas une grande fan de Natasha mais je suis contente qu'elle soit de retour depuis 2010. C'est fantastique et de saison. L'image reflète l'été et me donne envie de décoller dans un endroit chaud."

- "Comme j'ai attendu pour cette couverture. Natasha seule et de retour, c'est vraiment Vogue Paris. J'adore tout ici, l'art, son visage, sa présence. C'est la raison pour laquelle les gens achètent des magazines."

 -  "Il était temps que Natasha revienne sur la couv' ! Enfin quelque chose de nouveau et unique pour Vogue Paris ; le temps fût très long..."

- "J'adore. Non seulement je suis extatique de voir Natasha mais aussi parce que c'est original, une photo de couverture non conventionnelle pour l'été! La mise en page est très bien aussi. Et puis ce mot extase entre ses jambes!"

- "C'est tellement cool! On dirait que Vogue Paris est finalement sur la bonne voie. Natasha est non seulement l'une des filles les plus parfaites, mais aussi cette photo est vraiment étonnante et accrocheuse. Bravo à Alt et son équipe pour ça!"

- "J'adore ! C'est peut-être ma couverture préférée depuis que Emmanuelle Alt est devenue Rédactrice en chef ! C'est tellement bon de revoir Natasha, c'est un grand coup et je sens que l'été commence!"

-  "J'aime...  ça fait vieille école mais nouvelle en même temps. Certainement la meilleure couverture de Vogue Paris depuis un long moment. Et c'est la première fois depuis très longtemps que j'ai réellement une envie d'acheter le magazine."

-  "J'aime les couleurs et cette couverture, certainement la meilleure de Alt pour l'instant. Heureuse pour Natasha parce qu'elle le mérite."
 

- #Sexy Gisele Bündchen pose nue en couverture du magazine français 'Lui'

Pour cette nouvelle édition spéciale Brésil, Frédéric Beigbeder, rédacteur en chef de Lui, a choisi Gisele Bündchen, la top la plus chère sur le marché. Après le buzz du mois dernier avec Rihanna bronzée et seins nus, cette fois cest Gisèle, la nouvelle égérie de Chanel n°5, qui pose nue dans une piscine chevauchant un dauphin gonflable rouge ; sex-appeal naturel, sensualité et corps parfait sont au programme. D'ailleurs, le site internet du mag nous l'assure : "sur 12 pages et une interview étonnante, la canonnissime Gisele Bündchen, photographiée par le duo de photographes Mert et Marcus... plaisir des yeux garanti."
De nouvelles photos devraient arriver d'ici peu ;)


22 mai 2014

- Quand le PDG de Levi's renonce à laver ses jeans !

Le directeur général de Levi's qui participait à la conférence Brainstorm Green cette semaine pour le magazine Fortune, a expliqué qu'il n'avait pas nettoyé ses jeans 501 depuis plus d'un an. 
Chip Bergh a révélé qu'il n'avait jamais lavé son jean préféré, qu'il portait d'ailleurs ce jour-là, et affirme : «mon pantalon n'a encore jamais vu une machine à laver. Je sais que cela peut sembler tout à fait dégoûtant, mais je n'ai pas encore de maladie de peau ou autre chose ; les gens ne devraient pas laver leurs jeans très souvent, vous savez ? Les vrais amateurs ne les mettent jamais près de l'eau ou du savon.» 
Il recommande plutôt de tamponner simplement les taches avec une éponge ou en utilisant une brosse à dents pour les plus tenaces. 
L'année dernière, c'est le créateur de mode Tommy Hilfiger qui a également révélé qu'il ne lavait «jamais» ses jeans : «passer ses jeans Levi's à la machine à chaque fois, c'est de la folie! Ils vont s'abimer alors qu'il faut conserver l'intégrité du denim.»
Le présentateur vedette américain, Anderson Cooper, avait quant à lui déclaré dans une interview  : «je porte très souvent les mêmes et ils sont lavés en moyenne seulement quatre fois par an. Celui-là ça doit faire 6 mois... bon je dois avouer que c'est sans doute un peu long mais j'ai une très bonne méthode de lavage : je le porte quand je vais sous la douche pour mettre un peu de savon, de l'eau et je le fais sécher à l'air libre.»
En 2011, Levi Strauss & Co a développé une collection de jeans délavés et lissés avec des pierres et les instructions de nettoyage étaient claires : la marque conseille aux clients d'éviter au maximum de les laver ; à la place les glisser dans le congélateur pendant 24 heures. Selon une étude menée par des étudiants et professeurs de l'Université d'Alberta la même année, porter un jean brut pendant 15 mois sans le laver ne pose aucun risque pour la santé ; la croissance des bactéries n'est pas plus élevée quand ils ne sont pas lavés régulièrement et aucune n'est nocive pour l'être humain.


Related Posts with Thumbnails